Psychologue à Sherbrooke, Qc.

Stress post-traumatique

La personne souffrant de stress post-traumatique se retrouve aux prises avec des symptômes tels que : dépression, anxiété, peurs, cauchemars, « flashbacks », idées suicidaires, etc. Il peut être très difficile de se sortir seul d’un choc post traumatique. La médication peut aider à diminuer les symptômes mais n’aidera pas le corps à « digérer » l’impact émotionnel du traumatisme vécu.

L'intensité objective de l'événement traumatique n'est pas le seul facteur qui détermine les réactions traumatiques. De fait, plusieurs facteurs vont faire en sorte qu’un même événement traumatique peut être vécu de manière très différente d’une personne à l’autre : notre tempérament, notre manière de gérer des stress intenses, des événements antérieurs plus ou moins intégrés, etc.

Ce qui détermine donc l’intensité et la durée de la réaction traumatique, c’est comment, subjectivement, notre corps réussit -ou non- à « digérer » émotionnellement l’événement.

La psychothérapie vise à faciliter cette intégration émotionnelle et guidera la personne souffrant de stress post-traumatique à effectuer, de manière progressive, les actions qui l’aideront à reprendre confiance en elle et en l’environnement.

Vous songez à consulter ?

 Pour plus de détails sur mon approche

 Pour de l’information sur les honoraires (mandats IVAC aceptés), mes disponibilités, la durée ou fréquence des entrevues, cliquez ici

 Pour connaître mon parcours professionnel

 Pour me contacter

LIRE SUR LE STRESS POST-TRAUMATIQUE

La psychologue Québécoise Pascale Brillon a écrit un livre spécifiquement pour les personnes atteintes de TSPT.

Pascale Brillon, Ph.D.  Se relever d’un traumatisme : réapprendre à vivre et à faire confiance.  Éd. Québec-Livres. 2013.

BERNARD UHL

Psychologue à Sherbrooke (Qc)

Un guide d'expérience

(819) 564-4494

  • Facebook - Black Circle